• Le génie de la bouteille

    Le génie de la bouteille


    Raphaël était occupé de débarrasser le grenier de la maison de son grand-père qui venait de décéder récemment, il y avait un nombre incalculable d’objets, la plupart étant totalement inutilisables. Dire qu’il débarrasse un vieux grenier alors que dans trois jours, il fêterait ses vingt-cinq ans, pour le moment il était dans la poussière. D’ailleurs il ramassa une vieille bouteille noire qui trainait au sol, elle était complètement recouverte de poussière mais était orné d’une plaque métallique, chose assez rare.

    Il ne savait pas ce qu’avait contenu la bouteille, il frotta la plaque avant de lire ce qu’il y avait d’écrit. De la fumée sortit de la bouteille de façon inquiétante, au point que Raphaël lâche cette dernière qui roula quelque centimètre plus loin sur le sol. La fumée prit peu à peu forme humaine et se matérialisa sous les traits d’une jeune femme, celle-ci observa le jeune homme inquiet et lui indiquant :
    « Tu m’as libéré de ma prison de verre, en échange je t’offre trois vœux que je réaliserai. »
    L’homme se frotta les yeux, croyant qu’il rêvait, il demanda surpris :
    « Vous…vous êtes un génie, comme…comme dans les histoires ?
    -C’est ça, comme dans les histoires…bon alors ces trois vœux ? »
    Raphaël réfléchissait, ce demandant ce dont il avait vraiment besoin, étant au chômage en ce moment, de l’argent l’aiderait, ainsi il demanda :
    « En premier vœu, je souhaiterais gagner une belle somme d’argent.
    -Les humains, si vénal…si tel est ton premier souhait, je l’exauce. »


    Le génie claqua des doigts, ce qui fit le bruit d’une petite intonation, immédiatement Raphaël eut un coup de fil sur son téléphone portable, il décrocha :
    « Allo monsieur Tringle, j’ai le regret de vous informer que vos parents sont mort dans un accident de voiture, toutes mes condoléances. Je dois aussi vous informer qu’après lecture de leur testament, vous héritez d’une somme assez conséquente, que je ne peux vous transmettre que par entretien. Nous fixerons une date dès que possible, encore toutes mes condoléances monsieur Tringle. »
    Bouleversé par ce qu’il venait d’entendre, Raphaël se tourna vers le génie qui l’observait en souriant et hurla :
    « Tu as tué mes parents ?! »
    Le génie répondit calmement :
    « Ah non, je n’ai rien fait en dehors d’exaucer ton souhait.
    -Mais je ne voulais pas ça comme ça, je veux qu’ils soient de retour parmi nous! »
    Le génie souri de plus belle, d’une façon assez inquiétante afin de déclarer sensuellement :
    « Ah l’amour maintenant…manquera plus que la popularité et j’aurai le trio gagnant, si tel est ton second souhait, je l’exauce. »


    De nouveau elle claqua des doigts, provoquant le même bruit d’intonation. C’est alors que dans une volute de fumée, deux personnes apparurent dans la pièce, avant de tomber allongées sur le sol. Les parents de Raphaël venaient d’apparaître dans la pièce ou plutôt leurs cadavres étaient dans la pièce. Horrifié par ce spectacle morbide, Raphaël tomba sur les genoux au milieu des cadavres de ses parents. Il pleurait par souffrance et par colère, il observa le génie qui semblait se réjouir de sa perfidie. Énervé contre ce dernier, il demanda :
    « Je veux que tu arranges tout ça ! »
    Le génie répondit d’une voix calme :
    « Si tel est ton ultime souhait, je l’exauce. »
    Raphaël sentit alors une intense douleur dans la poitrine tandis que sa vision se troublait, son cœur s’arrêtait, le génie avait encore réussi à détourner le souhait à son avantage. Tandis que la vie le quittait et qu’il tomba contre le sol, il vit la bouteille non loin de lui et put lire sur la plaque métallique :
    « Génie maléfique, malheur à celui qui touche cette bouteille. »

    HS : Je vous invite à aller découvrir Mask de Tori, il s'agit d'une série d'histoire courte sous forme de BD, elle ajoute des planches régulièrement et c'est vraiment beau avec une belle en ambiance, donc allez-y : C'est ici !

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :