• Joyeux Noël tout le monde \o/

    J'espère que vous avez passé un bon réveillon, eu des cadeaux sympatoche même si c'est pas le plus important de cette fêtes et que vous avez passer un bon moment.

    J'en profite pour signaler que je n'écris pas durant cette période de fêtes donc pas de récit avant l'année prochaine, donc à l'année prochaine  ^_^

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Violine

     

    Nathan courait aussi rapidement qu’il le pouvait, respirant régulièrement, son cœur battant comme un tambour déchaîné. Il y avait plusieurs personnes derrière lui qui le suivaient mais surtout il y en avait une devant lui qu’il tenait à rattraper. Alors qu’il s’en rapprochait de plus en plus, un sifflement strident se fit entendre suivit par la voix de leur professeur :
    « C’est terminé, bravo à tous d’avoir tenu les dix tours de piste et félicitation à notre grande gagnante du jour ! »
    La jeune fille se retourna vers Nathan, l’observant de ses yeux bleus et avec un sourire satisfait, elle lui tendit la main :
    « Tu n’étais pas loin de me battre, je l’admets. »
    Nathan lui serra la main et répondit également en souriant :
    « Bien jouée à toi Naomi mais la prochaine fois sera la bonne, je gagnerai cette course
    -On verra bien .»
    Une bande de filles s’était approché de Naomi pour la féliciter tandis qu’elle regagnait les vestiaires, Nathan en fit de même de son coté. Arrivé dans les vestiaires des garçons, Nathan prit une douche rapidement avant de se changer, il entendit un groupe de trois garçons discutait non loin, le plus grand d’entre eux affirmait :
    « Pour moi elle n’est pas normale, ce n’est pas possible autrement »
    Nathan ne put s’empêcher de demander :
    « De qui parles-tu Baptiste ? »
    Le dénommé Baptiste se tourna vers Nathan et répondit :
    « Je parle de Naomi bien sûr, comment t’expliques qu’elle puisse nous battre à la course, surtout toi, notre grand champion.
    -Faut croire que j’ai trouvé une adversaire à ma taille…
    -C’est ça, cette fille arrive la semaine dernière, elle est super douée dans toutes les matières, elle ne veut pas nous dire de quel lycée elle vient…
    -C’est son droit…
    -C’est ça. Moi je te dis qu’il y a quelque chose de pas net qui se cache en elle, ce n’est pas possible qu’elle surpasse tout le monde et encore moins qu’elle te bat à la course. »
    Nathan soupira avant de rétorquer :
    « C’est très stupide de penser qu’une fille n’est pas normale parce qu’elle est plus douée qu’un homme.
    -T’insinue que je suis stupide, c’est ça ? »
    Nathan ne répondit pas, il se rendit compte qu’il avait oublié de reprendre sa gourde, elle devait sûrement être sur le terrain de sport. Il sortit du vestiaire afin d’aller la chercher, une fois à l’extérieur, il vit sa gourde poser au pied d’un banc. Il la ramassa et s’apprêtait à partir quand il entendit du bruit au niveau des buissons non loin. Il vit une jeune fille qui s’y cachait, accroupie, lorsqu’il s’approcha un peu il reconnut Naomi et lui demanda :
    « Que fais-tu là ? »
    La jeune fille sursauta, visiblement elle ne l’avait pas entendu, rapidement elle cacha ses yeux et demanda :
    « Qui que ce soit allez-vous-en ! Laissez-moi seule. »
    Il sembla dans sa voix qu’elle pleurait, Nathan demanda gentiment :
    « Naomi, c’est moi Nathan, je peux t’aider ?
    -Non laisse-moi seule je t’ai dit ! »
    Mais le jeune garçon n’obéit pas, il s’approcha davantage, s’agenouilla à ses côtés et chuchota :
    « Allez dis-moi ce qui ne va pas, je suis ton ami je peux peut-être t’aider…
    -Non, je ne veux pas que tu saches et de toute façon tu ne peux rien faire ! »
    Nathan l’entoura de son bras et insista :
    « Dit moi ce qui ne va pas, je te promets que ça restera entre nous. »
    La jeune fille sembla hésiter, elle finit par demander :
    « Tu promets de ne pas me juger ? »
    Nathan sembla surpris de cette question mais répondit :
    « Non, bien sûr que non, pour qui me prends-tu… »
    La jeune fille baissa alors lentement ses mains de ses yeux, c’est ainsi que Nathan pu voir la couleur stupéfiante de ses pupilles, elles étaient dans une couleur entre le rose et le violet. Nathan avait eu un petit sursaut en les voyant ainsi, il ne s’y était pas attendu mais son geste avait contrarié la jeune fille qui cachait de nouveau ses yeux :
    « Je savais que je n’aurais pas du te les montrer, maintenant tu vas penser que je suis un monstre.
    -Mais non j’ai été surpris c’est tout, laisse-moi les voir s’il te plaît. »
    Elle retira de nouveau ses mains, Nathan était hypnotisé par la couleur de ses yeux. La jeune fille quant à elle expliqua :
    « On ne sait pas pourquoi ils sont de cette couleur-là depuis ma naissance, le médecin a dit que c’était juste génétique et qu’il n’y avait aucun danger, c’est juste qu’ils sont…
    -Magnifique… »
    Nathan avait répondu cela naturellement, il était fasciné par la formidable couleur de ce regard. Naomi avait été légèrement surprise de sa réaction, Nathan lui demanda alors :
    « Mais…et tes yeux bleus, pourquoi d’habitude ils sont bleus ?
    -Je mets des lentilles spéciales pour cacher ma couleur naturelle
    -Quoi ? Mais pourquoi tu fais ça ? »
    Nathan ne comprenait pas pourquoi Naomi cachait la couleur si fantastique qu’avait ses yeux, cette dernière lui expliqua contrariée :
    « Pourquoi ? Pourquoi ?! Tu crois que ça m’a fait plaisir de subir des moqueries auparavant quand je ne les cachais pas ? Qu’on me dise que je ne suis pas normal, qu’on me sorte que je suis surnaturelle, qu’on m’insulte de monstre à tel point que j’ai failli par y croire et que je me sente obligée de modifier mon apparence pour qu’on m’accepte ? »
    Nathan n’avait pas pensé à tout cela, il ne comprenait pas comment les gens pouvaient être aussi mauvais à juger sur l’apparence physique et à se moquer du moindre détail, il demanda :
    « C’est à cause de ça que tu as quitté ton ancien lycée ?
    -Oui…quelqu’un l’a découvert et j’ai de nouveau subi les moqueries et les regards des autres, je ne peux plus le supporter… 
    -Pourtant moi je te trouve très belle comme ça, tu es très jolie de manière naturelle.
    -Il faut croire que ce n’est pas l’avis de tout le monde…
    -Allons, je suis sûr qu’ici on t’accepterait comme tu es, beaucoup de personnes ont l’esprit ouvert
    -Je ne préfère pas tenter, j’en ai marre de changer d’établissements…promet moi de garder le secret par pitié…
    -Je te le promets »
    La jeune fille remit ses lentilles qu’elle tenait dans les mains, lorsqu’elle les mis en place, elle pleura en expliquant :
    « Ah…ces trucs me font si mal…bon je te laisse Nathan, je vais aller à la cafétéria, j’ai faim. 
    -D’accord, on mange ensemble si tu veux.
    -Ok on se retrouve là-bas. »
    Nathan retourna rapidement dans les vestiaires, il fut surpris de voir que Baptiste était encore là, celui-ci expliqua d’un air triomphant :
    « Je savais bien que c’était une Alien ! Attends quand tout le monde verra qu’elle a des yeux d’extraterrestre »
    Pour toute explication, le jeune homme montra la photo de Naomi qu’il avait réussi à prendre. Nathan sentit en lui une colère montée, hors de question que la jeune fille subit de nouveau ce genre de moquerie, il frappa Baptiste de toutes ses forces et explosa son téléphone à terre. Malheureusement, lorsqu’il se rendit à la cafétéria, il se rendit compte que Baptiste avait eu le temps d’envoyer la photo sur les réseaux sociaux, la plupart des lycéens ne parlaient que de ça. Il vit Naomi dans les couloirs, harcelé par des garçons qui lui demandaient :
    « Allez montre-nous tes yeux !
    -Mais oui, ils sont de la même couleur que les filles dans les mangas, c’est peut-être de là que tu viens »
    Nathan s’approcha et leur demanda de partir assez sévèrement pour qu’ils obéissent, Naomi le regarda en pleurant :
    « Tu avais promis…
    -Non ce n’est pas moi, c’est… »
    Il ne put finir son explication qu’elle partit en courant. Le lendemain, Naomi ne faisait plus partie du lycée, Nathan venait d’apprendre qu’elle et sa famille avait quitté la ville. Bien qu’il n’y était pour rien, Nathan se sentait responsable, il était triste et s’en voulait d’avoir vu les magnifiques yeux violets de la jeune fille qui lui avaient causé tant de souffrance.

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Le génie de la bouteille


    Raphaël était occupé de débarrasser le grenier de la maison de son grand-père qui venait de décéder récemment, il y avait un nombre incalculable d’objets, la plupart étant totalement inutilisables. Dire qu’il débarrasse un vieux grenier alors que dans trois jours, il fêterait ses vingt-cinq ans, pour le moment il était dans la poussière. D’ailleurs il ramassa une vieille bouteille noire qui trainait au sol, elle était complètement recouverte de poussière mais était orné d’une plaque métallique, chose assez rare.

    Il ne savait pas ce qu’avait contenu la bouteille, il frotta la plaque avant de lire ce qu’il y avait d’écrit. De la fumée sortit de la bouteille de façon inquiétante, au point que Raphaël lâche cette dernière qui roula quelque centimètre plus loin sur le sol. La fumée prit peu à peu forme humaine et se matérialisa sous les traits d’une jeune femme, celle-ci observa le jeune homme inquiet et lui indiquant :
    « Tu m’as libéré de ma prison de verre, en échange je t’offre trois vœux que je réaliserai. »
    L’homme se frotta les yeux, croyant qu’il rêvait, il demanda surpris :
    « Vous…vous êtes un génie, comme…comme dans les histoires ?
    -C’est ça, comme dans les histoires…bon alors ces trois vœux ? »
    Raphaël réfléchissait, ce demandant ce dont il avait vraiment besoin, étant au chômage en ce moment, de l’argent l’aiderait, ainsi il demanda :
    « En premier vœu, je souhaiterais gagner une belle somme d’argent.
    -Les humains, si vénal…si tel est ton premier souhait, je l’exauce. »


    Le génie claqua des doigts, ce qui fit le bruit d’une petite intonation, immédiatement Raphaël eut un coup de fil sur son téléphone portable, il décrocha :
    « Allo monsieur Tringle, j’ai le regret de vous informer que vos parents sont mort dans un accident de voiture, toutes mes condoléances. Je dois aussi vous informer qu’après lecture de leur testament, vous héritez d’une somme assez conséquente, que je ne peux vous transmettre que par entretien. Nous fixerons une date dès que possible, encore toutes mes condoléances monsieur Tringle. »
    Bouleversé par ce qu’il venait d’entendre, Raphaël se tourna vers le génie qui l’observait en souriant et hurla :
    « Tu as tué mes parents ?! »
    Le génie répondit calmement :
    « Ah non, je n’ai rien fait en dehors d’exaucer ton souhait.
    -Mais je ne voulais pas ça comme ça, je veux qu’ils soient de retour parmi nous! »
    Le génie souri de plus belle, d’une façon assez inquiétante afin de déclarer sensuellement :
    « Ah l’amour maintenant…manquera plus que la popularité et j’aurai le trio gagnant, si tel est ton second souhait, je l’exauce. »


    De nouveau elle claqua des doigts, provoquant le même bruit d’intonation. C’est alors que dans une volute de fumée, deux personnes apparurent dans la pièce, avant de tomber allongées sur le sol. Les parents de Raphaël venaient d’apparaître dans la pièce ou plutôt leurs cadavres étaient dans la pièce. Horrifié par ce spectacle morbide, Raphaël tomba sur les genoux au milieu des cadavres de ses parents. Il pleurait par souffrance et par colère, il observa le génie qui semblait se réjouir de sa perfidie. Énervé contre ce dernier, il demanda :
    « Je veux que tu arranges tout ça ! »
    Le génie répondit d’une voix calme :
    « Si tel est ton ultime souhait, je l’exauce. »
    Raphaël sentit alors une intense douleur dans la poitrine tandis que sa vision se troublait, son cœur s’arrêtait, le génie avait encore réussi à détourner le souhait à son avantage. Tandis que la vie le quittait et qu’il tomba contre le sol, il vit la bouteille non loin de lui et put lire sur la plaque métallique :
    « Génie maléfique, malheur à celui qui touche cette bouteille. »

    HS : Je vous invite à aller découvrir Mask de Tori, il s'agit d'une série d'histoire courte sous forme de BD, elle ajoute des planches régulièrement et c'est vraiment beau avec une belle en ambiance, donc allez-y : C'est ici !

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Bonjour tout le monde =)

    Pas de véritables news ce mois-ci si ce n'est que Mercredi 23 Juillet, le blog à atteint son records de visite en une journée avec 158 visites !! Merci beaucoup ^_^

    Après l'apparition des nouvelles est un plus fréquents en ce moment, c'est plutôt une bonne chose mais ce qui est fréquent c'est vos visites, rares sont les jours où il n'y a aucune visite sur le blog, ça me fait très très plaisir merci beaucoup ! *_*

    Voilà, rien de bien spécial, en aout le chapitre 3 de Youth&War sera posté, j'espère que ce petit roman vous plaît, n'hésitez pas à donnez vos impressions c'est toujours utiles !

    je souhaites bonne vacances à ceux qui en ont, bon courages à ceux qui en ont pas et à la prochaine fois ! o/

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Hello tout le monde !

    Alors évidemment la première news est que le roman à commencé à être diffusé, j'espère que celui-ci vous plaira, j'ai hâte de connaître vos avis sur la chose. Le chapitre 2 sera posté au mois de juillet.

    En parlant du mois de Juillet il risque d'y avoir un ralentissement sur le blog à partir de là. Obligé de subir la vie active, donc pas toujours le moral à écrire mais je n'abandonnerai pas pour autant ça me ferait bien chier.

    Je souhaite bonne vacances pour ceux qui en ont ! J'espère que le début de l'été se passera bien, sur ce je vous dit à bientôt ! ^^

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Salut tout le monde, quelles sont les news du mois de mai ?

    La première est la plus importante à mes yeux, plus qu'un chapitre à écrire et mon roman sera finis, viendra ensuite la correction avant de commencer à publier tout ça...

    Je vous cacherais pas que l'idée de faire une suite à ce projet a déjà commencer à germer depuis un bon moment, pas dit que je vais en faire une, à moins que l'envie soit plus forte que la raison. Concernant la publication j'ai pas encore décidé mais je pense que ce sera un chapitre par mois, pourquoi pas posté plus vite me diriez vous, ben tout simplement parce que c'est quand même un an de taf dessus et je vais pas "balancer" ça en quelques semaines, mine de rien même avec l'histoire complétement écrite, l'aventure se termine une fois le dernier chapitre posté et je veux faire durer un peu le plaisir quand même et puis au moins j'aurai le temps de bosser sur d'autre trucs en continuant à vous proposer du contenu ^^
    En tout cas j'ai hâte de connaître vos avis dessus !

    La seconde et déjà dernière news concerne la rubrique "Coloc'action" qui reste très vide, faudrait vraiment que je tente de m'y remettre un peu, surtout que ça me plaît d'écrire des scènes comiques ^^

    Pour terminer, j'aimerai vous remercier réellement, le blog est visité tout les jours, ça me fait réellement plaisir, je sais pas combien vous êtes à suivre un peu mon travail mais franchement merci, un grand merci.

    Voilà c'est là dessus que je vous dit à bientôt, et bon mois de Mai (faîtes ce qu'il vous plaît :p )

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  Eh ben ! La dernière news date dis-donc, pas bien Only :p

    Alors quelle sont les news ?

    La première est une reprise assez assidu des nouvelles sans raison particulière, presque une nouvelle par semaine, c'est plutôt pas mal, on verra combien de temps ça dure ^^

    La seconde est que, ça y est, je vois le bout de mon roman ! J'ai entamé le dernier tiers, la dernière ligne droite, le dernier morceau comme vous voulez, enfin bref on est plus loin. Je dirai qu'il me reste encore 3/4 chapitres à écrire, puis la correction et je pourrai commencer à vous diffuser tout ça. J'espère sincèrement avoir vos retour (bon comme mauvais), j'aime pas appelé ça du "travail" mais c'est quand même un boulot d'un an qui sera présenté donc n'hésitez pas à dire ce que vous en pensez, ça ne peut que m'aider à avancer =)

    Dernière nouvelle, j'avais un autre petit projet de prévu mais je pense l'abandonner pour pouvoir me concentrer sur ce que j'ai déjà en cours...et en plus je vous cache pas que bien que le roman n'est pas fini, l'idée d'une suite me trottine déjà dans la tête ^^'

    Encore un petit pour vous remercier, vous lecteur anonyme, rien que de savoir que ce qu'on fait intéresse des gens c'est génial, donc merci ^_^

    Sur ce bonne vacances scolaire à ceux qui en ont, bonne fête du travail, tout ça tout ça !

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • "Matt : François, j'ai l'impression qu'il se passe quelque chose....
    François : Qu'est-ce que tu raconte ?
    M : Ben...on est pas au même endroit que d'habitude là...
    F : Ah oui maintenant que tu le dis....sûrement un occasion spéciale."

    Et comment que c'est une occasion spéciale ! Déjà 1 an que le blog est né, ça passe vite...au point que je loupe la date d'anniversaire c'est vrai ^^'  Mais vieux motard que jamais comme on dit ! ^_^

    Plus de 1000 visiteurs en 1 an...eh beh...que dire si ce n'est merci. Franchement merci à vous de passer sur le blog, ça fait toujours plaisir de voir que des personnes s’intéresse et zieute notre travail.

    Bon....maintenant j'ai rien prévu de spécial pour fêter ces 1 an....faudrai que je marque le coup mais non j'ai rien....non vraiment j'ai rien pas là peine d'insister, vous pouvez râler, piquer votre crise je n'ai rien à vous offrir......BON ON SE CALME ! Ok...j'ai un petit quelque chose pour vous alors, un trailer de ce qui devrai plus tarder à arriver et dont je vous parle depuis belle lurette :p


    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • L’arme humaine

     

    Il était assis sur un banc au milieu d’un Parc, observant la société alentour. Il avait remarqué que le mouvement prenait de plus en plus d’ampleur, tel un monstre avalant petit à petit le monde. D’ailleurs il y a quelques minutes, deux jeunes personnes venaient de succomber à la chose devant ses yeux, eux aussi avait été infectés. Femmes, hommes, enfants, tous étaient susceptibles de se laisser gagner par la maladie qui envahissait le monde tel un fléau impossible à stopper. Il savait que cette force obscure existait depuis des centaines d’années mais il avait pris conscience de sa puissance il n’y a que quelques mois. Tout en étant assis là, il se demandait comment tant de personnes avaient pu succomber à cette folie, comment elle avait pu se laisser entrainer avec une telle facilité. Le pire, c’est que les personnes qui étaient dans sous l’emprise de cette chose, semblaient ne pas s’en inquiété, elles continuaient de vivre comme ci de rien n’était.

    Pourtant des personnes en étaient morte dues à cela, des meurtres même étaient dus à cette maladie, il était dangereux de se laisser submerger par cette arme humaine. Car oui, il le savait, cette chose, aussi dangereuse et folle soit elle, venait de l’Homme, seul eux contrôler cela. La contrôler, un rêve que l’on croit possible, qu’on imagine et pourtant on tombe vite dans le piège. Bien qu’il sache que beaucoup en avaient souffert, il aurait voulu connaître les effets de ce poison tant apprécié, on pouvait lire des choses dessus, en voir des images et voir les effets que cela avait sur les autres mais beaucoup disaient qu’il était impossible de comprendre ce qu’on ressentait sans essayer soi-même. Est-ce cette recherche qui poussé tant de personnes vers ce qui semblait une déchéance incontrôlable et agréable ? Disaient-ils vrai ceux qui affirmer que ce soit la meilleure chose qui ne leur soit jamais arrivé ?

    Une telle amplitude ne devait pas être sans raison, si cela touché les hommes de pouvoir également c’est qu’on ne pouvait l’arrêté. La force continuerait de s’étendre à jamais et tout en étant assis sur son banc, il se demandait si un jour il en connaîtrait les effets. Il ne put réfléchir davantage à la question que la personne qu’il attendait été arrivé. Alors qu’ils discutaient tout simplement avec cette personne, il ressentit en lui que la force l’envahissait, attaquant son cerveau puis son cœur, il sentait son corps réagir sans pour autant se débattre. Il le savait, comme un grand nombre de la population, il venait de succomber. Il était désormais lui aussi, envahi par le sentiment d’amour.

     

    J'espère vraiment avoir vos réactions par rapport à ce récit, savoir quand vous avait compris de quoi il était sujet, vu que j'ai voulu testé un peu ce genre de texte qu'on ne comprend le sens véritable qu'à la fin ^^

     

    Only Human.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • OMG 1000 visiteurs passé ! LA LALA LA LA LALALALA LALA LA LA !!!

    Hum...calmons nous. ^^'

    Donc oui, 1000 visiteurs sur le Blog en moins d'un an, eh ben que dire si ce n'est que vous remercier pour votre visites ^_^

    En cadeau, j'ai ajouté sur la droite du blog, le coin "Petits Mots" où comme sont nom l'indique vous pouvez laissé un petit mot, une petite trace de votre passage =)

    Sinon quoi de nouveau, pas grand chose, je continue d'avancée sur mon projet perso et je pense que je pourrai bientôt en donné quelques nouvelles mais faudra pas s'attendre à du lourd tout de suite =p

    Voilà, j'espère que ce mois de Février bien que court aura été sympa pour vous, je vous dis à bientôt !

    Partager via Gmail

    votre commentaire